Conte enfant
 
Fabrique un conte perso

 Conte arabe (60)
 Conte bébé (6)
 Conte chinois (16)
 Conte de fee (77)
 Conte ecole (34)
 Conte enfant (26)
 Conte japonais (32)
 Conte merveilleux (78)
 Conte mexicain (20)
 Conte russe (13)
 Contes africain (71)
 Contes andersen (57)
 Contes animaux (78)
 Contes bretons (16)
 Contes de grimm (139)
 Contes de la becasse (17)
 Contes de la crypte (34)
 Contes de noel (72)
 Contes de perrault (13)
 Contes des milles et une nuit (4)
 Contes du Maroc (3)
 Contes du monde (45)
 Contes écrits par des enfants (97)
 Contes égyptiens (1)
 Contes en ligne (72)
 Contes et légendes (26)
 Contes fantastiques (12)
 Contes hoffmann (11)
 Contes horreur halloween (4)
 Contes inde (32)
 Contes marocain (33)
 Contes scandinaves (7)
 Contes traditionnel (25)
 Fable La Fontaine (31)
 Histoire du conte (11)

 
La légende de Rhun-makaz-umgi Légende populaire naine Format imprimable  Format imprimable (pour imprimer le conte)

Il y a bien longtemps, alors que la barbe de Uzbad Gabïl Gamïl n'était pas si longue que cela, vivait Grim Rinn. Grim Rinn était le premier fils du frère de Uzbad Gabïl Gamïl. Élevé à Kazad Gathol, il suivit durant toute sa longue jeunesse, l'enseignement des plus grands maîtres forgerons de tous le royaume. Frappant et modelant l'acier avec une dextérité inégalé, il était voué à un très bel avenir. Mais un jour, alors qu'il parcourait une mine à la recherche de métal précieux pour sa forge, le sol se déroba sous ses pieds, le précipitant dans une rivière souterraine, où il disparut. Pendant de nombreuses journées, nous le cherchâmes, mais nous ne pûmes le retrouver. La douleur dans tout le royaume était grand: le frère du roi venait de perdre son fils ainé, et le royaume qu'en à lui venait de perdre l'un de ses plus grand forgeron. Le deuil emplit le cœur de tous: nous avions préparé une cérémonie funeste en son honneur lorsque Grim Rinn réapparut.

La joie et la bière coula à flot, et le jeune nain nous conta son aventure. « Alors que j'étais tombé dans la rivière, je tentais tant bien que mal de ne pas me noyer. « Emporté par un courant fort et impétueux qui me fit parcourir plusieurs kilomètre, j'étais au bord de la noyade.

A bout de force, je me suis évanouie en pensant que ma dernière heure était venu. » « Mais lorsque je me suis réveillé, je n'étais pas mort. « J'étais allongé au milieu d'un lit bien trop grand pour moi. « Mon corps tout entier était douloureux, mais j'étais vivant. « Lorsque j'ouvris les yeux, je vis le visage d'une humaine penché sur moi. « Me donnant un étrange breuvage à boire, elle me dit de ne pas avoir peur que j'étais en sécurité dans les terres du norois. Quelques temps plus tard, un homme rentra dans la chaumière: il s'appelait Kozh. Il m'avait retrouvé à demi-noyé, au bord de la mort, échoué sur une grève alors qu'il était à la chasse.

Il m'avait ramené chez lui, dans la tribu du Blaireau, et depuis lors s'était sa femme, Jab'Linn, qui s'occupait de moi. « Durant tout mon séjour chez les barbares, ils me traitèrent comme un ami, et s'occupèrent de moi avec grand soin. » « Au bout de deux semaines, j'étais de nouveau sur pied et je décidais de partir pour retourner à Kazad Gathol et après une semaine de marche, me voici! »

Tout le monde était heureux par ce retour inattendu, mais Grim Rinn après l’avoir fêté dignement, s'enferma dans son atelier et y resta cloîtré pendant plusieurs jours. Les coups de son marteau retentirent pendant plusieurs jours et lorsqu'il ressortit la stupeur nous envahit tous. Grim Rinn tenait entre ses mains une épée décoré de runes. Aucun nain à ce jour n'avait forgé d'épée et celle qu'il venait de forger était plus grande que lui. Il expliqua à ceux qui lui posaient des questions que cette épée était un cadeau pour son sauveur et qu'il allait voir son oncle afin qu'il bénisse son travail; Lorsqu'il présenta cette épée à notre roi, celui-ci fut fort surpris, mais il la prit tout de même et y imposa une rune en disant: « A partir de se jour, tu nommeras Rhun-makaz-umgi, dit-il à l'intention de l'épée. Que Rackeln t'emplisse de sa force et puisse tu apporter force et victoire à celui qui a sauvé mon neveux. » Recueil de contes et légendes Gronno 42 Après cette sainte bénédiction, Grim Rinn retourna dans les terres barbares pour offrir son présent à son sauveur, qui la reçut avec un très grand honneur. Rhun-makaz-umgi fut la seul épée que les nains n'eurent jamais forgée. Depuis que Grim Rinn l'a offert à son sauveur, nous n'avons plus eut aucune nouvelle de l'épée. Certain prétendent qu'elle a été perdu, mais ceci est une autre histoire...







Les contes sont la propriété de leurs auteurs.
Envoyez moi vos contes sur ce mail (ajoutez votre nom, prénom et âge), je les mettrai en ligne avec plaisir!
Isabelle de contes.biz