Conte enfant
 
Fabrique un conte perso

 Conte arabe (60)
 Conte bébé (6)
 Conte chinois (16)
 Conte de fee (77)
 Conte ecole (34)
 Conte enfant (26)
 Conte japonais (32)
 Conte merveilleux (78)
 Conte mexicain (20)
 Conte russe (13)
 Contes africain (71)
 Contes andersen (57)
 Contes animaux (78)
 Contes bretons (16)
 Contes de grimm (139)
 Contes de la becasse (17)
 Contes de la crypte (34)
 Contes de noel (72)
 Contes de perrault (13)
 Contes des milles et une nuit (4)
 Contes du Maroc (3)
 Contes du monde (45)
 Contes écrits par des enfants (97)
 Contes égyptiens (1)
 Contes en ligne (72)
 Contes et légendes (26)
 Contes fantastiques (12)
 Contes hoffmann (11)
 Contes horreur halloween (4)
 Contes inde (32)
 Contes marocain (33)
 Contes scandinaves (7)
 Contes traditionnel (25)
 Fable La Fontaine (31)
 Histoire du conte (11)

 
La hyène et le singe  Format imprimable  Format imprimable (pour imprimer le conte)

Depuis plusieurs jours, Gbongo l’Hyène hurlait de faim. Elle décida d’aller rencontrer Emblé la Mygale pour lui confier son malheur.

- Prends un tambour, une marmite, du feu et va trouver les Singes, lui dit l’Oracle.

L’hyène réfléchit longuement, prit un tambour, une marmite et se dirigea vers un bois où Bacouya le Cynocéphale avait l’habitude de descendre avec les siens. Gbongo remplit sa marmite d’eau, la posa sur un feu doux et se mit à battre frénétiquement le tambour. Les Singes arrivèrent nombreux.

- Je viens des confins chargés d’un procédé qui rend invulnérable, leur lança-t-elle. Il me suffit seulement de vous faire cuire longtemps dans cette marmite.

Joignant l’acte à la parole, elle sauta dans le vase. Quelques instants plus tard, elle bondit en criant :

- Approcher sans méfiance, les amis ! Venez vous faire cuire pour résister aux maladies, à l’étreinte de Mourou la Panthère et aux flèches meurtrières de l’Homme cet ennemi connu.

Les singes s’approchèrent tous à l’exception d’un jeune mâle : Kpa, cerveau de la bande qui sur une branche grimaçait.

- Et maintenant, un à un, sautez dans la marmite, fit-elle maintenant le couvercle du vase ouvert.

Dix gros mâles s’y précipitèrent. D’un geste rapide, l’hyène rabattit le couvercle et attisa le feu. Les autres singes s’éparpillèrent avec des cris gutturaux.

- Apprenez, chers amis, que dans ce vaste domaine sans loi qu’est la brousse, seule l’intelligence rend invulnérable, lança la méchante bête aux fuyards ! ! !







Les contes sont la propriété de leurs auteurs.
Envoyez moi vos contes sur ce mail (ajoutez votre nom, prénom et âge), je les mettrai en ligne avec plaisir!
Isabelle de contes.biz