Conte enfant
 
Fabrique un conte perso

 Conte arabe (60)
 Conte bébé (6)
 Conte chinois (16)
 Conte de fee (77)
 Conte ecole (34)
 Conte enfant (26)
 Conte japonais (32)
 Conte merveilleux (78)
 Conte mexicain (20)
 Conte russe (13)
 Contes africain (71)
 Contes andersen (57)
 Contes animaux (78)
 Contes bretons (16)
 Contes de grimm (139)
 Contes de la becasse (17)
 Contes de la crypte (34)
 Contes de noel (72)
 Contes de perrault (13)
 Contes des milles et une nuit (4)
 Contes du Maroc (3)
 Contes du monde (45)
 Contes écrits par des enfants (97)
 Contes égyptiens (1)
 Contes en ligne (72)
 Contes et légendes (26)
 Contes fantastiques (12)
 Contes hoffmann (11)
 Contes horreur halloween (4)
 Contes inde (32)
 Contes marocain (33)
 Contes scandinaves (7)
 Contes traditionnel (25)
 Fable La Fontaine (31)
 Histoire du conte (11)

 
L'Histoire de Briruc  Format imprimable  Format imprimable (pour imprimer le conte)

Il était une fois un jeune berger appelé Briruc*, qui emmenait paître son troupeau. Mais un jour le chacal le lui subtilisa. Arrivé chez lui, il fut battu par la vieille maîtresse de maison, car elle lui reprochait de ne pas s'être occupé de son animal. Alors, furieux notre jeune homme refusa de dîner.
A présent, veux-tu enfin dîner ?
Non ! Répondit le jeune garçon.

Elle s'adressa au bâton et lui dit :
Oh bâton, viens corriger Brirouch, qui retuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.

Le bâton lui infligea le même refus Alors, elle regarda en direction du feu et demanda :
Vous, Oh flammes, brûlez ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Non ! Lui rétorqua le feu.

Elle s'adressa a l'eau :
Toi, eau, vas éteindre ce feu, qui refuse de bw er ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Non ! S'insurgea l'eau.

Elle se tourna vers les animaux et dit :
Hé taureau ! Bois cefte eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Briruc, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau
Non ! Lui répliqua-t-il.

Toi, couteau ! Dit la vieille. Viens tuer ce taureau, qui refuse de boire l'eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Non ! Répondit le couteau.

Oh forgeron ! Cria-t-elle. Brise cette lame, qui refuse de tuer le taureau, qui refuse de boire l'eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu il a perdu son chevreau.
Non ! Répondit le forgeron.

Oh cordon ! Reprit la vieille. Viens étrangler le forgeron, qui refuse de briser la lame, qui refuse de tuer le taureau, qui refuse de boire l'eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Non ! Lui dit-il.

Elle s'adressa au rat :
Toi le rat ! Viens ronger le cordon, qui refuse d'étrangler le forgeron, qui refuse de briser cette lame, qui refuse de tuer le taureau, qui refuse de boire l'eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Non ! Répliqua le rat.

Elle regarda le chat et dit :
Toi le chat ! Dévore ce rat, qui refuse de ronger le cordon, qui refuse d'étrangler le forgeron, qui refuse de briser cette lame, qui refuse de tuer le taureau, qui refuse de boire l'eau, qui refuse d'éteindre ce feu, qui refuse de brûler ce bâton, qui refuse de frapper Brirouch, qui refuse de dîner, parce qu'il a perdu son chevreau.
Très volontiers ! Se redressa le chat...
Tendez le cordon... S'inquiéta le rat, qui entendit.
Où est le forgeron ? Interrompit le cordon.
Dans ce cas, Dit le forgeron affolé, Passez moi la lame...
Faites venir le taureau, Se précipita le couteau.
J'arrive, boire l'eau Sursauta le taureau.
Où est ce feu ? Que je l'éteigne. Dit l'eau.
Tendez le bâton à mes flammes ! Répliqua le feu.
Pas besoin, Dit le bâton.
Où passé Briruc ? Que je le corrige.

Finalement, Se ravisa le jeune garçon, "Je vais dîner".
Alors Briruc prit son dîner. Et toute la famille éclata de rire, heureuse d'être à nouveau réunie.







Les contes sont la propriété de leurs auteurs.
Envoyez moi vos contes sur ce mail (ajoutez votre nom, prénom et âge), je les mettrai en ligne avec plaisir!
Isabelle de contes.biz