Conte enfant
 
Fabrique un conte perso

 Conte arabe (60)
 Conte bébé (6)
 Conte chinois (16)
 Conte de fee (77)
 Conte ecole (34)
 Conte enfant (26)
 Conte japonais (32)
 Conte merveilleux (78)
 Conte mexicain (20)
 Conte russe (13)
 Contes africain (71)
 Contes andersen (57)
 Contes animaux (78)
 Contes bretons (16)
 Contes de grimm (139)
 Contes de la becasse (17)
 Contes de la crypte (34)
 Contes de noel (72)
 Contes de perrault (13)
 Contes des milles et une nuit (4)
 Contes du Maroc (3)
 Contes du monde (45)
 Contes écrits par des enfants (97)
 Contes égyptiens (1)
 Contes en ligne (72)
 Contes et légendes (26)
 Contes fantastiques (12)
 Contes hoffmann (11)
 Contes horreur halloween (4)
 Contes inde (32)
 Contes marocain (33)
 Contes scandinaves (7)
 Contes traditionnel (25)
 Fable La Fontaine (31)
 Histoire du conte (11)

 
les petits, les grands, les costauds  Format imprimable  Format imprimable (pour imprimer le conte)

Les petits, les grands, les costauds ou les minces

« Tous les gens sont différents ! »
C’était le message écrit aujourd’hui sur le tableau noir par la maîtresse !
Se serait donc la leçon du jour !

Les enfants du CM1 de l’école Jacques Prévert s’assirent sagement, chacun à leur place, comme le plan de classe établi en début d’année, l’indiquait : le doux Léo à côté d’Alexis, Clément, le casse-cou à côté de Manon, dont elle était secrètement amoureuse, Paul et Clara partageaient le même bureau tout comme les deux inséparables pipelettes, Eléonore et Clémence ! Près de la fenêtre, le rêveur Vincent et la rieuse Jessica. Enfin, au fond de la classe se trouvaient le très timide Antoine et son camarade Simon. La classe était au complet !

« Le thème d’aujourd’hui, les enfants, sera la différence » annonça la maîtresse. « Savez-vous ce que signifie ce mot ? »

Clémence la première leva le doigt et s’empressa de répliquer : « C’est quand les gens ne sont pas pareils ! »

« Oui, c’est l’idée », répondit la maîtresse en souriant,
« Décidément, les enfants ont toujours une vision très juste des choses », songea t-elle !
« Mais encore ? » demanda t-elle ?

« Ils n’ont pas la même couleur de peau » susurra timidement Antoine

« Ni les mêmes cheveux ! » ajoutèrent en cœur les deux pipelettes

« Bien, que peut-on dire encore ? » questionna la maîtresse

Toute la classe réfléchissait …. Les élèves avaient saisi le sens du terme mais comment l’exprimer ? C’était difficile d’expliquer un mot par d’autres mots !

« Maîtresse », demanda Paul, « Est-ce que la différence c’est aussi ne pas habiter dans une maison comme nous mais dans une caravane ou ne plus avoir de jambes et être dans un fauteuil roulant ou être tout vieux et tout voûté ? »

« Ou avoir un gros ventre comme mon papy ? » ajouta Jessica

Tous les enfants s’esclaffèrent !!! Jessica était le petit clown de la classe et elle faisait toujours rigoler tout le monde !

« Oui Paul, les exemples que tu as pris sont tous très éloignés les uns des autres mais expriment très justement ce qu’est la différence ; certains sont blancs, certains sont noirs ; d’autres sont grands et forts, d’autres ont une petite taille ; les uns sont minces, les autres sont grassouillets ; certains habitent en ville, d’autres à la campagne, dans des maisons ou des appartements.

La différence s’exprime à travers beaucoup de choses, mais ce que vous devez comprendre, les enfants, c’est que la différence n’est pas seulement physique ; elle porte également sur la façon de s’habiller ou de parler, de vivre ou de penser, de prier ou d’aimer, de manger ou de se soigner …
Le plus important ce n’est pas d’être différent, c’est d’accepter que les autres soient différents de vous ».

Pour illustrer la leçon du jour, et ajouter une touche ludique à son cours, la maîtresse leur demanda alors à chacun de dessiner un copain imaginaire de leur âge. Sans indication ni détail supplémentaire. « Laissez libre cours à votre imagination et interprétez-le comme vous l’entendez ! » précisa t-elle.

Toute la classe s’appliqua à dessiner ce petit camarade virtuel.
Bien entendu tous les enfants le dessinèrent différent !

La maîtresse ramassa les feuilles, s’assit à son bureau et regarda, attentivement chaque dessin.

Elle sourit en voyant le copain de Simon qui l’avait imaginé ressemblant à un cow-boy de l’espace et s’attendrit sur celui de Manon qui avait dessiné … Clément !

Aucun élève n’avait choisi les mêmes formes ni les mêmes traits pour faire naître le corps de leur copain, les mêmes couleurs pour dessiner la peau, les yeux ou les cheveux, les mêmes vêtements pour habiller leur camarade imaginaire, le même environnement pour le faire vivre.

« Voilà les enfants, vous avez compris ce qu’est la différence ! » félicita la maîtresse.
« La différence est tout simplement la base de l’être humain ! Vos dessins le prouvent ».
« Le monde est riche car tout est différent et chacun se nourrit des différences de l’autre !
Ne l’oubliez pas les enfants ! Soyez toujours gentils, tolérants et respectueux avec les gens qui ne vous ressemblent pas forcément, même si la différence vous fait peur».

Le soir, en sortant de l’école et en rentrant chez eux, les enfants se sentirent un peu plus « grands » que d’habitude car ils avaient tous compris le secret des relations humaines et comment vivre en harmonie avec les autres !














Les contes sont la propriété de leurs auteurs.
Envoyez moi vos contes sur ce mail (ajoutez votre nom, prénom et âge), je les mettrai en ligne avec plaisir!
Isabelle de contes.biz