Conte enfant
 
Fabrique un conte perso

 Conte arabe (60)
 Conte bébé (6)
 Conte chinois (16)
 Conte de fee (77)
 Conte ecole (34)
 Conte enfant (26)
 Conte japonais (32)
 Conte merveilleux (78)
 Conte mexicain (20)
 Conte russe (13)
 Contes africain (71)
 Contes andersen (57)
 Contes animaux (78)
 Contes bretons (16)
 Contes de grimm (139)
 Contes de la becasse (17)
 Contes de la crypte (34)
 Contes de noel (72)
 Contes de perrault (13)
 Contes des milles et une nuit (4)
 Contes du Maroc (3)
 Contes du monde (45)
 Contes écrits par des enfants (97)
 Contes égyptiens (1)
 Contes en ligne (72)
 Contes et légendes (26)
 Contes fantastiques (12)
 Contes hoffmann (11)
 Contes horreur halloween (4)
 Contes inde (32)
 Contes marocain (33)
 Contes scandinaves (7)
 Contes traditionnel (25)
 Fable La Fontaine (31)
 Histoire du conte (11)

 
Prêt à te coucher, Miche?  Adriana, Monica, 56 Format imprimable  Format imprimable (pour imprimer le conte)


Non? Alors je vais te raconter une histoire avec mon jardin et, entre temps, le sommeil va peut-être venir.

C’était vers midi. J’étais sortie voir comment allaient les fleurs et les touffes de tomates et de concombres. J’appris qu’ils avaient apprécié la pluie de la veille et qu’ ils avaient bien dormi. Mais au moment où ils allaient me dire si, le matin, le soleil ne s’était pas trop laissé attendre et si Zorzonel, le chien de notre voisin, leur avait encore rendu visite, un bruissement parvint à mes oreilles.
- Mais qu’est ce qui se passe? dis-je surprise.
- Ce sont les gloires du matin, me dit en s’inclinant dans ma direction un pétunia. Aujourd’hui, ce sont elles qui ornent la haie du jardin
- Et nous, nous devons tresser une table, dirent quelques brindilles qui s’étaient dégagées d’un épais buisson.
- Et moi, Madame Gheo, je serai un tabouret, on entendit, de la touffe de concombre, une feuille plus grande que les autres
- Moi aussi, je serai un tabouret s’empressa d’ajouter sa voisine.
- Nous seront des arcs de ruban, s’éleva, du parterre de fleurs, la voix des gueules de lion
- Et nous, les pétunias, nous devons préparer le rideau
- Le rideau? Comment ça? Mais qu’est ce qui se passe ici?
- Attendez et vous verrez. Il ne reste plus que quelques préparatifs à faire
- Voyez-vous, nous recueillons la rosée du matin dans nos coupes, dit en s’inclinat vers moi un beau lys. Chacun sera servi avec une goutte de rosée de nos coupes.
- Moi, je suis du regard le soleil et, à chaque battement de la grande horloge bleue de la mairie, j’informe le jardin sur l’intensité des rayons du soleil, dit un tournesol pas plus grand qu’un dé à coudre.
- Mais vous ne m’avez toujours pas dit pourquoi tous ces préparatifs
- Attendez encore un peu, me conseilla une tomate bien mûre
- Moi j’ai comme mission de gazouiller dix fois de suite, dit une hirondelle qui faillit me tirer par le col de la blouse pour attirer mon attention.
De quoi pouvait-il bien s’agir? Mon jardin est si calme d’habitude! Qu’est ce qu’il trame cette fois-ci?
J’allai prendre ma tasse de café et je revins le plus vite possible, car, j’avoue, j’étais impatiente de savoir ce qui allait se passer.
- Madame Gheo, prenez place sur le banc. Vite! Le soleil a atteint sa meilleure température, dit le tournesol.
- Pour moi, c’est le moment de gazouiller dix fois de suite.
Pendant ce temps, le jardin se mit à ondoyer, les oiseaux à chanter, les fleurs à danser, et le rideau de pétunias se leva tout lentement laissant voir les belles touffes de tomates avec leurs collerettes vertes.
Madame Gheo et cher jardin, j’ai l’honneur de vous annoncer la venue au monde de la plus jeune tomate de notre jardin, dit en se posant sur le bras du banc l’hirondelle qui venait de gazouiller dix fois de suite
- Où? Qui? dis–je en me lançant vers la touffe de tomates
- Ici, sur cette petite branche dorée. Vous la voyez? Elle est toute petite.
Ici, dans votre jardin, la petite branche dorée annonce chaque fois la naissance d’une fleur, d’une feuille, d’une tomate…
- C’est ainsi que se sont passées les choses lors de mon anniversaire, on entendit la belle voix d’un brin d’herbe à côté de la table tressée de brindilles
- Madame Gheo, vous prenez une goutte de rosée?
- Moi aussi, j’en veux une, dit en s’approchant à belles enjambées Zorzonel.
- Puis-je m’asseoir sur ce beau tabouret, fait de feuilles de concombres, on entendit l’hirondelle?
- Puis-je mettre ce bel arc de ruban à ma boutonnière, dit le bourdon qui avait grimpé sur le banc.

Et ainsi, chers enfants, j’ai appris que chaque fois que venait au monde une fleur ou un brin d’herbe, une pomme ou une griotte, une tomate ou un concombre, dans mon jardin, c’était la fête.

Bonne nuit, Miche!






Gheorghiu Adriana

Les contes sont la propriété de leurs auteurs.
Envoyez moi vos contes sur ce mail (ajoutez votre nom, prénom et âge), je les mettrai en ligne avec plaisir!
Isabelle de contes.biz