Les contes pour enfant du monde

Jeu de cache-cache de NoŽl
Le pŤre-NoŽl joue ŗ Cache-cache le jour de noŽl


Antoine tournait en rond dans la cuisine, jetant de temps en temps un coup d'oeil furtif dans le garde-manger et goûtant en cachette un peu de toutes les bonnes choses que l'on préparait pour le dîner.

 

"Cesse de grignoter" le réprimanda doucement grand-mère. 

 

Tu connais le dicton : "Celui qui jeune la veille de Noël verra le cochon d'or le soir!»

 

- Cochon d'or ou pas, arrête de manger, sinon tu vas être malade et au lieu de déballer tes cadeaux sous le sapin, tu te retrouveras à l'hôpital ! grommela sa

mère.

 

A ce moment, papa vint chercher le garçonnet avec son anorak et son bonnet de laine pour l'emmener décorer l'arbre du jardin. Non pas celui sous lequel on

mettrait les cadeaux le soir, mais le groseillier. 

 

Ils plantèrent sur ses épines des grains de maïs, de minuscules pommes sauvages et des petits bouts de lard et de graisse afin que les oiseaux aient eux aussi leurs cadeaux de Noël.

 

Quand ils revinrent dans la cuisine, la porte était déjà fermée à clef. Maman et grand-mère avaient ôté leurs tabliers, et toute la famille s'apprêtait à aller faire un tour dehors afin de respirer un peu d'air frais avant le repas du soir. 

 

Tout en marchant, ils regardaient les fenêtres illuminées sur le rebord desquelles étaient reproduites des scènes de la Nativité et même une maquette du village de

Bethléem.

 

À la fin du diner, une petite cloche tinta, et tous se rendirent au salon, où l'on avait allumé les guirlandes du sapin. Papa se mit à jouer de l'accordéon et tout le

monde entonna des chants de Noël tandis que I'on procédait à la distribution des cadeaux. 

 

Quand chacun eut ouvert le sien avec des exclamations de surprise émerveillée, papa alla encore une fois examiner les branches du sapin, où il trouva un billet qui disait:

 

Regardez au fond de la grande tasse bleue, dans la cuisine,

 

- Imaginez ! Le Père Noël joue à cache-cache avec nous! s'écria papa

 

Et toute la famille alla vite voir la tasse bleue. Là, on découvrit une autre note qui disait: "Cherchez dans la bibliothèque, sous l'horloge."

 

Tout le monde se rendit dans l'entrée. De là, il fallut aller au garde-manger, puis descendre à la cave et enfin remonter dans la chambre d'Antoine, où, sur

une petite table, était posé un objet rectangulaire recouvert d'une nappe de Noël.

 

- Enlève la nappe Antoine ! dit papa.

 

Antoine souleva la nappe et aperçu un aquarium plein de jolis poissons rouges. Le garçonnet s'installa sur un tabouret devant l'aquarium et se mit à les observer, émerveillé. 

 

Même les gâteaux au chocolat et les autres friandises de Noel ne purent le distraire de sa contemplation.

 

Une heure plus tard, sa mère remonta et s'était endormi. 

Elle entrouvrit la porte et appela les autres

 

- Antoine est en train de parler aux poissons

 

Antoine était en effet en train de bavarder avec les poissons, car il comprenait le langage de toutes les créatures du monde aquatique : les poissons rouges

les écrevisses, les moules... Et quand il se résolut enfin à aller au lit, les poissons lui chantèrent une berceuse:

 

PLOP PLOP, PLOP!





Conte imprimť sur http://www.contes.biz